Portail de l'achat public

Balayeuses urbaines : qui mordra la poussière ?

A propos de l’auteur

M. Jean-Baptiste Ferriere
Voir les articles de cet auteur

Sur le marché hexagonal, les balayeuses de voirie proposées à la vente par les fournisseurs rivalisent d’ingéniosité pour répondre aux attentes des acheteurs. En tendance, les collectivités territoriales affichent la volonté éco-responsable de passer au tout électrique mais le coût financier peut inciter certaines d’entre elles à rester encore au moteur thermique diesel, compte tenu des avancées des dernières générations de modèles. Glutton, Eurovoirie, Dulevo, Kärcher… Les pouvoirs adjudicateurs n’ont que l’embarras du choix. Alors comment s’y retrouver ? Face à ce dilemme et une offre pléthorique, un sourcing non exhaustif s’impose.

La propreté urbaine ? Un savant dosage entre performance industrielle et coût environnemental. Pour contextualiser le marché français du matériel d’entretien de voirie, il se vend désormais chaque année plus de 650 balayeuses urbaines compactes. Thermique diesel ou électrique, les fabricants proposent bien souvent une offre à la carte pour combler les besoins des collectivités territoriales qui constituent leur principale