Jean-Jacques Léandri : des solutions et des outils pour atteindre les objectifs du plan i2010

  • 21/12/06
partager :

En 2010, l’Union européenne espère que 100% de ses marchés seront accessibles en ligne, et que 50% des procédures formalisées seront passés par voie électronique. Pour atteindre cet objectif, un groupe de travail européen, présidé par un Français, Jean-Jacques Léandri (DGME/Minefi), planche sur les solutions en terme d’interopérabilité et de sécurité et imagine des outils à l’image du « dossier virtuel de l’entreprise ».

5% des coûts d’approvisionnement et au moins 10% des coûts de transaction. Voilà les économies que pourrait générer la dématérialisation de la passation des marchés et de la facturation. Quand on sait que les marchés publics pèsent 15 à 20 % du PIB de l’Union européenne, soit entre 1500 et 2000 milliards d’euros, on comprend pourquoi le plan i2010, validé par les ministres des pays européens en charge de l’administration électronique lors de la conférence de Manchester en novembre 2005, a placé

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.