Téléphonie : alléger la facture

  • 28/07/10
partager :

En six mois, il s’est échangé en France 56,2 milliards de minutes de services « voix » sur les réseaux fixes et mobiles pour un chiffre d’affaires de 10,9 milliards d’euros. La facture moyenne s’élève à 36,50 euros pour le fixe et à 25,80 euros pour le mobile (1). Mille opérateurs déclarés à l’Arcep se partagent le marché. Dans la réalité, seuls quelques poids lourds répondent à une demande nationale : Orange, SFR et Completel pour le fixe ; Orange, SFR et Bouygues Telecom pour le mobile. Face à ces mastodontes et à leurs nombreuses offres tarifaires, les acheteurs publics disposent de quelques leviers pour faire baisser leur facture. Voici quelques pistes pour en profiter.  

Réfléchir à l’infrastructure. A l’université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines (UVSQ), l’abandon progressif de l’architecture de téléphonie traditionnelle pour une migration vers la téléphonie IP (ToIP) a déjà permis d’avoir des communications internes gratuites, de résilier une part des liaisons louées à France Télécom, de réaliser une économie de 120 000 euros sur les communications sortantes et de se décharger des coûts de maintenance qui atteignaient jusqu’à 60 000 euros sur les ancien

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.