L’art subtil de la divination appliqué à la commande publique

partager :

« Effacer le passé, on le peut toujours : c'est une affaire de regret, de désaveu, d'oubli. Mais on n'évite pas l'avenir »
Oscar Wilde


L’objectif, surtout en période de fêtes, c’est d'écrire un peu plus "léger", tout en continuant, avec rigueur, à rendre service. C’est donc sans rechercher la moindre originalité que la rédaction d’achatpublic.info reste sur le pont, alors même que la dinde aux marrons chuchote dans le four.
 

Du marronnier à la Dinde

Dinde aux marrons ? Donc "marronnier" journalistique ! L’exercice consiste à allier information et service. Et donc à veiller, même en période de réveillon, sur "notre" Journal officiel, pour vous préparer un retour aux manettes tout en douceur. Sauf que, et c’est aussi traditionnel que le chapon au marron, le Journal Officiel de la trêve des confiseurs est particulièrement étouffant, voire indigeste. On vous en livrera quand même les plus beaux morceaux (les morceaux choisis, "commande publique"  s’entend) dès lundi matin.

Et puis, comme il faut aussi essayer de se projeter un peu, nous allons lister pour vous les textes qui entreront en vigueur dès le 1er janvier 2022. Mais il faudra patienter, et attendre « le dernier moment » : "notre" législateur et surtout le secrétariat général du Gouvernement ont une très fâcheuse tendance à ne pas planifier. Et semblent se rappeler seulement le 30 ou le 31 décembre que certains textes doivent être publiés "dans l'année", voire entrer en vigueur le 1er janvier. Les textes, se tassent et s’entassent dans les dernières publications du Journal officiel
Alors, oui, il vous faudra patienter jusqu’à lundi matin pour déguster le crû 2021 de ce nectar qu’est le Journal officiel de fin d’année…
 

Tant, en si peu de temps

D’ici là, pour combler les impatiences, on peut se livrer à l’exercice de rétrospective. Pourquoi, en ce dernier jour de 2021, ne pas répondre au quiz qu'a concocté pour vous, et avec tendresse, achatpublic.info ? L’occasion de vous replonger sur l’actualité de ces trois derniers mois (Quizz API : l’achat public se fête en ce réveillon de la Saint Sylvestre). On peut chercher à vous y inciter, "en douce", juste pour voir si, décidemment, le "Nudge" risque de s'épanouir dans la commande publique (lire "Nudge : l'acheteur public, un mentalist qui s’ignore ?"). 
Au-delà du jeu, avec ce quiz, on se rend compte de la richesse de l’actualité commande publique en seulement quelques mois…
 

Indice de fiabilité défaillant

Et puis comme on aime bien anticiper un peu, on va se lancer dans le divinatoire. Essayer de poser des jalons sur ce qui attend l’acheteur public en 2022. Aïe !

Aïe !, parce que la divination législative et règlementaire est un "art" très particulier qui confine à la cascade … sans filet. Ajoutons à cela que 2022 est une année électorale, et là l’exercice devient incompatible avec la logique. Une année électorale, c’est l’année ou le Gouvernement veut "boucler" son programme ("tirer les marrons du feu" : on y revient !) et pouvoir mettre en avant ses "lois de quinquennat". Loi Egalim (lire "Loi EGalim : c'est maintenant que cela se joue !"), loi Agec, loi Climat et résilience … Il a de quoi faire ! 

Comme mû par un fol espoir, on se rue sur Légifrance, qui propose un échéancier des textes d’application de la loi Climat et résilience.
Quelle déception ! Comment faire abstraction, non seulement du nombre de textes d’application prévus, mais également de l’indice de fiabilité des dates prévues. Elles oscillent ente « Publication envisagée » et « Publication éventuelle envisagée ».

Allez, on va faire au mieux, résolu à ne pas se satisfaire des cartes de tarot, des boules de cristal, des runes, du marc de café, du vol des oiseaux (on ira pas jusqu’à lire dans les entrailles de poisson !) pour essayer de voir un peu plus loin…

Nous vous souhaitons à tous un excellent réveillon !

 

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.