E-facture : la Côte d’Or en pleine accélération

partager :

Réglementation oblige, le département de la Côte d’Or s’est lancé dans le grand bain de la facturation électronique en début d’année. Neuf mois plus tard, le bilan est globalement positif. Mais la traversée n’a pas été un long fleuve tranquille et nécessite encore de la communication, de l’implication et une petite dose de vigilance pour s’assurer que tout le monde joue le jeu… A la clé : des délais réduits, des fournisseurs satisfaits du suivi de leurs factures et des services administratifs qui ont vite compris pour certains l’intérêt de la démarche. Alain Chevigny, directeur adjoint des finances, fait part de son expérience.

Avec plus de 7,5 millions de factures électroniques, reçues au 4 septembre, et le cap des 10 millions probablement atteint à la fin de l’année, l’AIFE (agence pour l’informatique financière de l’Etat) se montre particulièrement satisfaite de l’intégration de sa plateforme Chorus Pro dans les us et coutumes des personnes publiques et des entreprises qui y sont assujetties. Mais au-delà des chiffres officiels, co

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.