La Folle Semaine des Marchés Publics

Nantissement : l’exemple vient de Guyane

A propos de l’auteur

Cherchant une solution aux retards de factures faramineux des personnes publiques en Guyane, la Confédération des PME a obtenu que les entreprises titulaires de marchés publics puissent nantir leurs créances afin d’éponger les sommes dues aux organismes sociaux. Une pierre dans le jardin des Assises des délais de paiement qui se déroulent aujourd’hui.

Soixante-quinze. C’est le nombre de jours qu’une entreprise guyanaise que devait attendre, en moyenne en 2015, pour voir sa facture acquittée (source : rapport  de l’Institut d’émission des départements d’outremer de la Banque de France, février 2017). Une situation peu enviable, en tout cas plus mauvaise que celle connue par l’ensemble des territoires ultramarins, et en constante dégradation puisque ce délai &eac

Sur le même sujet

Comment le service de santé des...  (Jean-Marc Binot) 27/04/2018
L’avance à 20%, un bon plan ?  (Jean-Marc Binot) 15/02/2018
F. Grivot : « La CPME veut...  (Sandrine Dyckmans) 30/03/2017

Document(s) rattaché(s)

Convention de nantissement de créance sur marché public