La Gironde veut casser les clichés sur la commande publique

A propos de l’auteur

Si 56 % des prestataires de la Gironde en 2017 étaient des TPE et PME départementales, la collectivité veut peaufiner sa communication pour accroître l’intérêt des fournisseurs locaux pour les marchés publics et apporter son soutien à l’économie. En 2017, le montant de la commande publique s’est élevée à 160 M€ et elle sera plus importante dès cette année grâce au plan « collèges ambition 2024 », soit un investissement de 470 M€.

« Via les sociétés et les organismes professionnels, nous avons analysé le comportement des entreprises et constaté qu’elles sont réticentes au marché public en raison de la somme des démarches à effectuer, d’un a priori fort selon lequel ce sont toujours les mêmes entreprises qui sont retenues et elles estiment que la commande publique paie mal », explique d’entrée Gabriel Besse, acheteur public a