UniHA veut coller aux besoins du terrain

partager :

La nouvelle carte des achats hospitaliers, avec l’arrivée des groupements hospitaliers de territoire (GHT), a incité UniHA à repenser son organisation. Pour être plus proche de ses clients, la centrale a recruté huit « ambassadeurs » qui seront chargés de faire connaître l’offre, de suggérer des ajustements, d’assurer le service après-vente et de faire émerger des besoins non couverts.

« On a besoin de gens sur le terrain », assure Bruno Carrière, directeur d’UniHA. Après avoir complété son offre en 2018 (550 marchés actifs), UniHA, qui annonce 171 millions de gains pour l’exercice passé et prévoit de dépasser le cap des quatre milliards de volume d’affaires cette année, veut aujourd’hui ne pas perdre le contact avec les établissements. Car la révolution provoqu&eac

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.