Une centrale d’achats clouée au pilori

partager :

Drôle d’anniversaire pour Cap’Oise, centrale d’achat territoriale, qui souffle ses dix bougies. La fête a été gâchée par un sévère réquisitoire de la chambre régionale des comptes qui suggère d’arrêter son activité. Pour autant, la majorité actuelle du conseil départemental de l’Oise, tout en reconnaissant la gestion erratique de l’ancienne équipe, n’a pas l’intention de mettre fin à une mutualisation qui rend service aux petites collectivités.

Il est nécessaire de « mettre un terme à l’activité de Cap’Oise », centrale d’achats territoriale née en 2009 à l’initiative du département de l’Oise, dont le périmètre d’intervention s’est étendu en 2016 à toute la région des Hauts-de-France. La chambre régionale des comptes a sorti l’artillerie lourde dans la conclusion de son rapport d’observati

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.