La Folle Semaine des Marchés Publics

Olivia Ragon, acheteuse petite enfance : « il faut parfois persuader les fournisseurs de soumissionner»

En fonction à la mairie de Nanterre depuis juin comme responsable des achats au sein de la direction de la petite enfance, Olivia Ragon se heurte au manque de fournisseurs, rebutés à la fois par les procédures marchés publics et des normes de sécurité de plus en plus stricts. Malgré la technique de l’allotissement, l’adéquation de sa demande à l’offre existante et les relances téléphoniques, elle a bien des soucis pour parvenir à équiper ses crèches.

Chef-lieu des Hauts-de-Seine, la ville de Nanterre (86 000 habitants) gère dix-huit structures d’accueil de la petite enfance, bientôt dix-neuf. En tant qu’acheteuse, Olivia Ragon est chargée du suivi des structures existantes et doit équiper entièrement la future nouvelle crèche, « de la petite cuillère jusqu’au matériel médical ». La jeune femme a toujours voulu faire carrière dans la territoriale. Titulaire d’une maîtrise de droit public à la Sorbonne, elle prend un poste de standardiste le