CCAG Techniques de l'Information et de la Communication annoté et commenté par Jérôme MICHON

Brèves

2021 : les collectivités locales continueront à jouer la carte "commande publique"

le 04/05/2021
C’est une enquête exclusive menée par l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF) avec la Banque des territoires et publiée le 3 mai 2021 qui le révèle : malgré l’impact financier de la crise sanitaire, les collectivités veulent maintenir leurs investissements en 2021. Si en 2020 l’autofinancement du bloc communal s’est réduit, la majorité des collectivités interrogées font en effet part de leur volonté de poursuivre leur soutien à la reprise et de maintenir leurs prévisions d’investissement.
Les résultats de l’enquête indiquent une baisse de l’investissement qui serait bien supérieure à 10 % en 2020 pour le bloc communal. Pour autant, les communes et intercommunalités ont majoritairement prévu de maintenir leurs prévisions d’investissements et de décaler leur réalisation à 2021.
Communes : maintien des prévisions d'investissement des communes à partir de 2021

Soutenir les entreprises locales - De nombreuses collectivités expliquent que priorité a été donnée aux entreprises locales. Certaines ont augmenté leurs avances sur marchés au-delà du seuil des 20 %. Elles ont aussi engagé le paiement sans certification du service fait. D’autres ont aussi augmenté leurs contributions d'équilibre pour les délégations de service public (DSP). Parfois, le calendrier des travaux a été avancé pour faire travailler des entreprises locales et les délais de paiement ont été réduits. Certaines collectivités ont aussi accordé des délais plus longs aux entreprises pour le règlement de leurs factures.

D’autres ont choisi de soutenir leurs commerces par l’achat de denrées alimentaires distribuées ensuite aux habitants, par la distribution de bons d'achats à destination des commerces locaux dont une partie de la valeur est prise en charge par la municipalité, par la mise en place d’opérations de chèques cadeaux, de chéquiers loisirs remis gracieusement aux habitants pour relancer l'activité locale, des bons d'achats à utiliser chez les artisans locaux.

Des commandes groupées de masques ont été réalisées auprès d’entreprises locales. Les contrats ont été maintenus avec les entreprises malgré l’absence d’activité : des contrats de ramassage scolaire ont par exemple été maintenus même pendant la fermeture des écoles.

Enquête sur les conséquences budgétaires induites par la crise sanitaire – AMF. Avril 2021
 

A relire sur achatpublic.info :