Nomenclature : 8 mois de recensement dans le Val d’Oise

8 mois. C’est le temps qu’il aura fallu au conseil général de Val d’Oise pour recenser ses besoins annuels et les classer en fonction de la nomenclature. La tâche n’a pas été simple : les services ont parfois buté sur la difficulté de déterminer à quel type d’opération leurs achats correspondaient et dans quelle famille certains produits devaient être rangés. Au centre des opérations, le bureau des marchés a coordonné ce travail dantesque et assis son importance auprès de la DGS.

Près d’une année s’est écoulée depuis la sortie de l’arrêté relatif à la nomenclature. Il sera bientôt temps pour chaque collectivité de mettre en pratique ses principes de manière définitive et constante. Au conseil général du Val d’Oise, Julien Blondeau, le chef du bureau des marchés, a retroussé ses manches très tôt. Dès le mois de mars 2002, il a demandé, par courrier, à toutes les directions du département, ainsi qu’aux organismes dépendant de lui (les collèges), de recenser leurs besoins a