Offres emplois achtpublic.info

Le relèvement du seuil des marchés de livres ne fait pas l’unanimité

A propos de l’auteur

Depuis le 1er avril 2016, les marchés de fourniture de livres non scolaires inférieurs à 90 000 € peuvent être dispensés de mesures de publicités et de mise en concurrence. Censée aider les librairies de proximité, qui peuvent réaliser jusqu’à 30% de leurs chiffres d’affaires grâce à ces marchés, cette nouveauté ne trouve pas l’écho espéré.

«C’est un désastre. C’est apocalyptique », s’indigne Jean-Étienne Ully, président de l’association librairies93. Le décret marchés du 25 mars 2016 prévoit à l’article 30.9° que les marchés publics de livres non scolaires, « répondant à un besoin dont la valeur estimée est inférieure à 90 000€ HT » peuvent être passés selon une proc