Loi ASAP : les impacts sur les règles de la commande publique et de l'urbanisme - Découvrez toutes nos sessions à distance

[Tribune] « Qui trop embrasse mal étreint, ou les dangers d’une instrumentalisation abusive de l’achat public »

A propos de l’auteur

M. Jean-Marc Peyrical
Avocat et Président de l'Association pour l'achat dans les services publics - APASP Cabinet Peyrical & Sabattier Associés Voir les articles de cet auteur

Jean-Marc Peyrical est inquiet. " Ce qui a surtout frappé en 2020, et ce qui frappera encore en 2021, c’est le niveau sans cesse croissant de l’instrumentalisation politique de la commande publique qui, sous couvert d’objectifs tout à fait légitimes, risque de provoquer des phénomènes de dispersion et de diluer l’achat public jusqu’à aboutir à une solution bien éloignée de ses objectifs primaires".

Année 2020, année formidable ou annus horribilis pour la commande publique et ses acteurs ? La réponse est sans doute nuancée, même si le volet positif prend sans doute le pas sur le négatif. Mais ce qui a surtout frappé en 2020, et ce qui frappera encore en 2021, c’est le niveau sans cesse croissant de l’instrumentalisation politique de la commande publique qui, sous couvert d’objectifs tout à fait légitimes, ris