La PCN ne fait pas encore recette

partager :

A peine 0,5% des marchés européens publiés au BOAMP depuis le mois d’avril ont utilisé la procédure concurrentielle avec négociation (PCN). Le nouvel outil est encore loin de reléguer le traditionnel AOO aux oubliettes. En raison de la frilosité des acheteurs ou des zones d’ombres du décret ?

Adoptée par l’Union européenne pour alléger le corset de l’appel d’offres, la procédure concurrentielle avec négociation, nouvelle venue dans l’arsenal de la commande publique, fait pour l’instant un bide. Sur les 7100 marchés au-dessus des seuils européens publiés au BOAMP entre avril et la mi-novembre, seule une grosse trentaine a été passée sous cette forme. Soit à peine 0,5% du t

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.