Auvergne-Rhône-Alpes crée sa propre centrale d’achat

A propos de l’auteur

M. Jean-François Gazon
Voir les articles de cet auteur

Vingt-sept millions de repas sont servis chaque année dans les restaurants collectifs d’Auvergne Rhône-Alpes. Éleveurs et agriculteurs du cru ne sont donc pas indifférents à la création d’une centrale d’achat maison par le conseil régional dont l’objectif est d’atteindre 60% d’approvisionnement local en circuit court. La centrale va bien évidemment leur offrir un bien meilleur accès aux marchés publics et aux commandes des lycées de la région, mais pas uniquement puisque tous les acheteurs publics pourront en être adhérents.

Proposer le plus possible de produits régionaux aux cuisiniers de ses lycées, c’était l’un des objectifs poursuivis par la région Auvergne-Rhône-Alpes avec la création de sa centrale d’achat. Fournir les restaurants des lycées mais pas seulement : « Nous ne nous limitons pas aux seuls lycées de la région, explique Anne Ragon, responsable de la centrale au sein de la direction des achats du conseil région

Sur le même sujet

Circuit court : Septèmes parie sur...  (Jean-François Gazon) 15/06/2018