Livre blanc

Affaire Huawei : l’Union européenne peut-elle interdire l’accès aux marchés publics ?

A propos de l’auteur

Alors que la société chinoise Huawei est suspectée d’espionnage, les Etats membres avancent en ordre dispersé pour s’assurer de l’intégrité des réseaux 5G qu’ils entendent déployer sur leur territoire. Des outils existent au niveau européen, notamment en matière de commande publique, pour justifier des mesures de sécurité restreignant l’accès de fournisseurs de pays tiers à certains marchés pour des questions de sécurité.

Plusieurs Etats membres – Allemagne, France, Italie, Pologne – ont entamé une réflexion en interne sur leur capacité à déployer le réseau 5G en surveillant davantage les fournitures d'acteurs issus de pays tiers, comme la société chinoise Huawei, accusée par certains d'agir en cheval de Troie en utilisant sa position stratégique à des fins de surveillance ou d'espionnage pour le compte de P&eacut