Offres emplois achtpublic.info

Restauration scolaire et contenants en plastique : Thionville anticipe 2025

A propos de l’auteur

M. Jean-François Gazon
Voir les articles de cet auteur

Lorsqu’à l’été 2018 elle prépare le renouvellement de son marché de restauration scolaire, Astrid Bassan ne se doute pas une seule seconde que sa collectivité se retrouverait dans le Guinness Book de la commande publique ! En effet, quelques semaines plus tard, Thionville sera l’une des premières à anticiper l’échéance de 2025 fixée par la loi Egalim. Et pour cause : à peine publié, l’avis d’appel public à la concurrence était retiré afin de rédiger un cahier des charges qui réponde aux impératifs du projet de loi qui sera adopté quelques jours plus tard.

Plus rapide,  on ne peut pas ! Pourtant, la loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018 pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous ( dit "Loi Egalim") ne mettait pas les collectivités sous pression. Selon l'article 25, elles avaient sept ans pour bannir le plastique de leurs cantines scolaires. Les petites collectivités avaient même obtenu du rab

Sur le même sujet

Bordeaux part en croisade contre...  (Orianne Dupont) 12/07/2019
Restauration collective : l’achat...  (Mathieu Laugier) 01/03/2018
Evolution du % du bio dans le...  (Rédaction) 06/04/2017