Du nouveau dans le calcul de l’indemnisation des biens de retour

partager :

L’indemnisation des biens de retours, à la suite d’une résiliation d’une concession, se précise dans une récente décision du Conseil d’Etat. L’autorité concédante doit indemniser son ex-concessionnaire lorsque ces biens ne sont pas totalement amortis. Mais l’amortissement à prendre en compte est-il "comptable" ou "économique" ?

L’indemnisation des biens de retours, en cas de fin prématurée d’une concession, se précise dans une récente décision du Conseil d’Etat. La jurisprudence "Commune de Douai" a posé le principe : « lorsque la personne publique résilie la convention avant son terme normal, le délégataire est fondé à demander l'indemnisation du préjudice qu'il subit à raison du reto

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.