"Une clause environnementale obligatoire ? Quand on veut faire bouger les lignes, encore faut-il le faire de manière efficiente"

partager :

Le projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets envisage d’imposer le critère environnemental systématiquement pour tous les marchés publics. Jérôme Michon, Président de l’Institut de la commande publique et Professeur en droit des marchés publics et privés à l’ESTP, est circonspect : "Quand on veut faire bouger les lignes, encore faut-il le faire de manière efficiente" !

« Quand on veut faire bouger les lignes, encore faut-il le faire de manière efficiente ! » réagit Jérôme Michon au sujet du projet de loi portant lutte contre le déreglement climatique et renforcement de la résilience face à ces effets. Le texte envisage d'imposer le critère environnemental systématiquement pour tous les marchés publics. Imposer le critère environnemental peut, selon lui, sembler êt

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.