Des critères techniques pondérés à 70% : une méthode de notation critiquable

partager :

La valorisation du critère « valeur technique » autour de 70 % est, en soi, une fausse bonne idée. Plus ce critère a un poids prépondérant dans la notation, plus l’exercice de sélection des soumissionnaires doit être maîtrisé par l’acheteur public. Ne serait-ce que pour ne pas être « réprimandé » lors de contrôles des chambres régionales des comptes. Comme en atteste un rapport d’observations de novembre de l’autorité financière d’Occitanie…

« Des modalités de sélection sur critères techniques à corriger ». Voici l’un des titres du rapport d’observations de novembre de la Chambre régionale des comptes (CRC) Occitanie, à propos de quatre marchés publics passés en procédure formalisées par la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée (CAHM), relatifs à la gestion du littoral de la c&oci

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.