Fixer le prix d’achat : une pratique méconnue des acheteurs publics

partager :

Pas facile d’évaluer sereinement la qualité des offres sans craindre un contentieux dès lors que le moins disant n’obtient pas le marché public. Et si l’acheteur neutralisait le critère prix… en fixant d’emblée le montant qu’il souhaite dépenser ? Annoncer le prix est une technique d’achat qui peut s’avérer intéressante, comme l’explique des économistes …

Fixer le prix d’achat n’entre pas dans les pratiques des acheteurs publics. Leurs homologues "du privé" sont de leur côté plus ouverts à cette éventualité, observent Xavier Robaux (dirigeant de la société de conseil ERICS Associés et Directeur de l’Institut supérieur de l’achat public -ISAP-) et Pierre-Henri Morand (professeur de sciences économiques à l’Université

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.