Pierre Lelong : « La Commission des marchés publics de l'Etat n’est plus un organe gendarmesque»

Le décret n° 2004-1299 du 26 novembre 2004 a enterré définitivement les anciennes commissions spécialisées des marchés (CSM). En lieu et place est née la commission des marchés publics de l’Etat (CMPE). Pierre Lelong, son président, fait le point sur le rôle et les compétences du nouvel organe : il regrette le seuil retenu pour la saisine (6 millions d'euros) ainsi que le caractère optionnel de la mission de conseil de la CMPE.

achatpublic.com : CMPE/CSM quelles différences ?Pierre Lelong : «Dans l’ancien système, on demandait aux personnes responsables du marché (PRM) de nous adresser leur projet au stade final. Maintenant c’est l’inverse. Les dossiers nous sont transmis avant l’avis de publicité ou la lettre de consultation si c’est un marché négocié. La CMPE émet toujours des recommandations et des réserves. Toutefois, toutes les précautions ont été prises pour que la dérive qui s’était produite et qui avait fait de