[Interview] Crise des chantiers : refuser de rendre provisoires les prix du marché

A propos de l’auteur

Nouvel épisode de la crise des chantiers qui dure depuis la levée du confinement. Cette fois-ci, le point de blocage sur la reprise de certaines opérations de travaux, entre maître d’ouvrage et entrepreneurs, porte sur la modification du prix du marché en prix provisoires.

La crise des chantiers apporte sans cesse son lot de nouveautés sur le plan juridique, constate Maître Pierre-Yves Nauleau (Cabinet Claisse & Associés). Notamment, certains entrepreneurs prendraient appui sur la théorie de l’imprévision afin de solliciter, auprès des maîtres d’ouvrage, une modification des prix du marché, au cours de l’exécution, afin qu’ils deviennent provisoires (et non plus défi

Sur le même sujet

Délégation de service public et...  (Mathieu Laugier) 07/11/2019
La clause de révision des prix : un...  (Mathieu Laugier) 02/06/2020
Modifier le prix d’un marché en...  (Jean-François Gazon) 16/03/2020
[Interview] "Etablir son prix...  (Jean-François Gazon) 17/02/2020