Faire un SAD en toute tranquillité

A propos de l’auteur

Mal-aimé des acheteurs publics, le système d’acquisition dynamique est pourtant considéré par certains praticiens comme la technique d’achat d’avenir. Elle offre une souplesse dans la passation souvent méconnue. Beaucoup plus que l’accord-cadre à marchés subséquents. Mais, pour l’heure, l’un des obstacles à sa démocratisation provient de sa réglementation qui comporte des zones d’ombres, pouvant freiner les pouvoirs adjudicateurs. achatpublic.info tente de les éclaircir…

Dès que les acheteurs publics auront le déclic, le système d’acquisition dynamique (SAD) sera la technique d’achat d’avenir, d’après Jérôme Michon, Président de l’Institut de la commande publique et Professeur en droit des marchés publics et privés à l’ESTP. Il offre une souplesse dans la procédure bien plus grande que les autres procédés, à l’égard