CCAG Techniques de l'Information et de la Communication annoté et commenté par Jérôme MICHON

Panorama de l'achat public : le bâtiment n’a pas réussi à construire un mur face à la crise sanitaire

A propos de l’auteur

Mme Coralie Leblanc
Service Intelligence Marché Vecteur Plus Voir les articles de cet auteur

Vecteur Plus, leader de la veille stratégique et commerciale depuis 25 ans, et achatpublic.info vous proposent régulièrement un panorama sectoriel de la commande publique.

A l’image de la commande publique globale, le nombre de publication d’appels d’offres a diminué de façon considérable en 2020. Le marché du bâtiment n’échappe pas non plus à la crise sanitaire.
Nous constatons - 51% de publications sur les mois de mars et avril qui correspondent à la date du 1er confinement (17 mars 2020).

Vision mensuelle de 2019-2020



 
Face à cette difficulté que rencontre le monde du bâtiment, le Gouvernement met en place de nouvelles mesures pour soutenir le secteur dès la fin mars. La fin du 1er confinement en mai, nous permet d’apercevoir une remontée du nombre de publication dès le second trimestre. A partir de juin nous repassons la barre des 5 000 publications mensuelles (à l’exception du mois d’août qui est toujours un mois creux dû aux vacances estivales).
L’impact du 2e confinement est moins marqué en octobre. L’écart de  - 29% 2020 vs 2019 est dû à une surreprésentation des publications (+ 8 500 appels d’offres). Relativisons un peu !

Pour faciliter la reprise économique, le 22 juillet un décret rehausse de 40 000 à 70 000 € le seuil de publication des marchés publics de travaux. Cela diminue les publications officielles d’appels d’offres. Les élections municipales de 2020 ont surement aussi perturbé les investissements.
 
Coralie Leblanc
Service Intelligence Marché – Vecteur Plus
 

A relire sur achatpublic.info