Panorama de l'achat public : lumière sur le marché de l’éclairage public

Vecteur Plus, leader de la veille stratégique et commerciale depuis 25 ans, et achatpublic.info vous proposent régulièrement un panorama sectoriel de la commande publique.

Le marché de l’éclairage public qui était relativement stable ces trois dernières années (de 2017 à 2019) s’incline en 2020. Est-ce un effet crise Covid-19 ? Ou bien un certain essoufflement du marché sous sa forme traditionnelle ?

Si ce marché représentait près de 300 000 K€ et 3 400 appels d’offres par an entre 2017 et 2019, il ralentit cette année, toutes proportions gardées. En effet, d’octobre 2019 à septembre 2020, le marché de l’éclairage public s’est écroulé à hauteur de -30 % en nombre d’appels d’offre et -21 % en montant par rapport à la même période un an auparavant. Ce marché n’avait jamais connu de pareil éboulement depuis ces dernières années.
 

Marché de l'éclairage public


 
Plus précisément, ce recul de l’éclairage public s’explique surtout par un ralentissement des appels d’offres de types "Travaux" et "Services", alors qu’ils pèsent 9 % du marché. Les 10 % restants étant des appels d’offre de Maintenance, Audit et Etudes, qui eux, comptabilisent une hausse de 18 % au regard de l'aanée passée. 

Néanmoins, ce marché connaît une apparition progressive d’appels d’offres dits d’éclairage public intelligent (éclairage connecté, relamping…). Bien que ce segment soit encore largement minoritaire (environ 80 appels d’offres sur la dernière année glissante pour près de 7 M€), il pourrait bien s’affirmer plus largement et provoquer un véritable chamboulement sur ce marché afin de répondre aux enjeux économiques et écologiques croissants des acheteurs publics.

 
Margot Panais
Service Intelligence Marché