[Interview] Mais pourquoi est-ce si difficile d’évaluer la rentabilité d'une concession ?

A propos de l’auteur

Compte annuel inexploitable, dotations aux amortissements illégales, frais facturés non justifiés, comptes de travaux et provisions pour renouvellement non reversées par le concessionnaire… L’exécution des concessions laisserait à désirer. Jean-Baptiste Vila, maître de conférences en droit public à l’Université de Bordeaux, met en lumière ces pratiques douteuses.

Entretien avec Jean-Baptiste Vila, maître de conférences à la Faculté de droit bordelaise, à l’occasion de la publication du rapport du Sénat du 16 septembre 2020 sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières. Le professeur, qui a rédigé une thèse relative aux mécanismes financiers et leur justification en droit dans les contrats de la commande publique, a

Sur le même sujet

Concessions : candidature ouverte...  (Aude Camus) 20/10/2020
La concession de service public,...  (Rédaction) 22/10/2020
Concession de service et bail à...  (Mathieu Laugier) 15/05/2020
Concessions de service public :...  (Rédaction) 28/02/2020
Concessions et marchés publics : le...  (Yves Delaire) 24/10/2019