Téléchargez gratuitement le CCAG Travaux annoté et commenté

Concessions : candidature ouverte aux opérateurs condamnés… mais fiables

A propos de l’auteur

L’article L. 3123-1 du Code de la commande publique (CCP) ne prévoit pas de dispositif de mise en conformité permettant à un opérateur économique candidat à l'attribution d'un contrat de concession d'échapper aux interdictions de soumissionner prévues en cas de condamnation pour certaines infractions. Le Conseil d'Etat vient de déclarer ces dispositions incompatibles avec les objectifs de la Directive européenne sur l'attribution des contrats de concession.

Le législateur national avait entendu garantir, dans un but de moralisation de la commande publique, l’exemplarité des candidats  L’affaire ne date pas d’hier. Une entreprise a demandé au Premier ministre d’abroger les dispositions codifiées aux articles R. 3123-16 à R. 3123-21 du CCP. Devant le silence du Gouvernement, elle a saisi les juridictions administratives. La CJUE (Cour de Justice de l’Union Europé

Sur le même sujet

Interdictions de soumissionner : la...  (Aude Camus) 23/07/2020
[Tribune] Comment éliminer les...  (Yves Delaire) 22/10/2020
Les concessions, un modèle capable...  (Aude Camus) 16/04/2020
La passation des concessions d’eau...  (Mathieu Laugier) 27/11/2019
Concessions et marchés publics : le...  (Yves Delaire) 24/10/2019

Document(s) rattaché(s)

CE 12 octobre 2020 Société Vert Marine