« Le mieux disant au service de l’économie circulaire »

A propos de l’auteur

« Le mieux-disant au service de l’économie circulaire » est le thème d'un webinar organisé le 4 février dernier par l’Institut National de l’Economie Circulaire (INEC). Parmi les intervenants, Julie Boulet, Cheffe de projet achats responsables à la DAE (direction des achats de l’Etat), partage son expérience.

« Toutes les familles d’achats peuvent faire l’objet de considérations environnementales » affirme Julie Boulet. L’Etat s’y attache, par exemple, lors de l’acquisition de matériel de consommables d’impression, de téléphonie mobile, de serveurs, de masques textiles… Peuvent être pris en compte dans ses marchés publics : l’exploitation des ressources et la production responsable ; l’&eacu

Sur le même sujet

Economie circulaire et commande...  (Joannès Jean-Marc) 04/01/2021
Economie circulaire et bâtiment en...  (Aude Camus) 30/12/2020
Des produits lessiviels...  (Aude Camus) 16/12/2020
[Interview] "Il ne faut pas...  (Joannès Jean-Marc) 08/09/2020
Pour que l’achat "Economie...  (Joannès Jean-Marc) 27/07/2020
Clauses vertes : faites votre...  (Mathieu Laugier) 23/11/2020
Les 4 outils juridiques pour une...  (Aude Camus) 07/10/2020
Il était une fois une école en...  (Aude Camus) 24/12/2018