Déontologie et achat public : vrai ou faux mariage ?

partager :

L'exigence déontologique s'immisce de plus en plus ouvertement dans la pratique professionnelle des acheteurs publiques, traquant le "conflit d'intérêt". Selon Jean-Marc Peyrical (avocat, Cabinet Peyrical & Sabattier Associés et Président de l'Association pour l’achat dans les services publics - APASP) cette exigence accrue est en lien avec la professionnalisation de l'achat public.

Les marchés publics et les concessions n’ont pas toujours eu une bonne image auprès de nos concitoyens. Souvent synonymes de fraude, de pots de vin et de corruption, ils sont encore trop souvent considérés comme une arme au service du détournement des fonds publics et de l’enrichissement personnel des élus et agents des collectivités publiques. Arsenal Pourtant, et même si quelques affaires, à l’instar des fam

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.