Achat responsable et reporting extra financier : «c'est aussi un enjeu de souveraineté »

partager :

L’intitulé de la "conférence Youtube" organisée le 10 juin par le think tank «Synopia »,* pouvait, de prime abord, faire un peu peur : « Achats responsables et reporting extra-financier : enjeux et impacts». Traduisons : "Eviter les impacts réputationnels négatif du greenwashing par le reporting extra financier permet d'assurer la place de nos exigences en RSE dans nos achats"...

En réalité, la ligne directrice générale est assez simple, et résumée par Jacques Schramm (Président A2 consulting) : « Sans mesure de l’impact Achat responsable, on risque de rester au stade du "déclaratif", avec un impact réputationnel négatif ». Autrement dit, "acheter responsable, c’est bien ; mais si on ne se montre pas capable de le mesurer et de le valoriser, on risque d’y

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.