Un rapport parlementaire invite à "repenser la légitimité du recours à l’achat public"

partager :

Cendra Motin, député de l’Isère (LREM), a déposé un rapport d’information relative aux différentes missions confiées par l’administration de l’État à des prestataires extérieurs ("outsourcing"), ce au nom d’une mission d’information créée au sein de la commission des finances de l’Assemblée nationale. Il appelle les décideurs publics à repenser le périmètre de l’achat public, propose des évolutions substantielles du code de la commande publique, mais interroge aussi sur la pertinence du recours aux cabinets de conseil ou encore sur le fonctionnement de l’UGAP.

Le rapport d’information replace la commande publique dans son rôle de moteur de l’activité économique, rappelant des chiffres qui parlent pour elle : 13,17 milliards d’euros d’achats de services de la part de l’Etat. Et un volume de concessions en France qui dépasse les 130 milliards d’euros.   L’asymétrie informationnelle en question Le rapport parlementaire pose la question du rapport de l’E

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.